Effet de la contraction des muscles transverses de l’abdomen sur le diastasis des grands droits chez la femme en post-partum : étude échoscopique d’une série de cas                                             de Tara Reman(version complet en pdf a coté)

Introduction

Le diastasis des grands droits est un écartement pathologique de la ligne blanche, retrouvé fréquemment durant la période de post-partum. La prise en charge réeducative du diastasis se fait principalement par un renforcement de la sangle abdominale. Cependant, aucun protocole ne fait consensus, bien que certains physiothérapeutes préconisent un travail des muscles transverses de l’abdomen. La ligne blanche ayant une fonction de transfert de forces de part et d’autre du caisson abdominal, la remise en tension de cette structure semble être un objectif thérapeutique pertinent. L’objectif principal de ce mémoire est donc de déterminer si une contraction des muscles transverses de l’abdomen permettrait une mise en tension de la ligne blanche.

Matériel et Méthode

Huit patientes en rééducation du post-partum et présentant un diastasis des grands droits ont été inclues. Des mesures échographiques de la ligne blanche ont été prises au repos et lors de la contraction des muscles transverses. L’analyse des imageries est faite sur un logiciel permettant de calculer la tension de la ligne blanche via l’indice de déformation de la ligne blanche.

Résultats

La contraction des muscles transverses de l’abdomen augmente significativement la tension de la ligne blanche. On ne retrouve pas de différence significative de variation de tension en supra ou sous ombilical.

Discussion

Un renforcement global des muscles transverses et des grands droits pourrait être un protocole efficace dans la remise en tension de la ligne blanche et la diminution du diastasis. Des études complémentaires sont nécessaires pour corréler la tension et la fonctionnalité de la ligne blanche.

ACTUALITÉ:' RECHERCHE DIASTASIS ABDOMINAL.

Effet de la contraction des muscles transverses de l’abdomen sur le diastasis des grands droits dans un contexte de post-partum : étude échoscopique d’une série de cas.
14.7 MB
Me_moire_DE_Tara_Reman_1_.pdf

Après tant de régimes ton ventre est toujours enflé? Ils vous demandent si vous attendez toujours un bébé? Est-ce que vous vous résignez parce que on sait que après la grossesse le corps change ?!
Avez-vous des douleurs abdominales et lombaires o des hernies, le nombril est large et saillant ou souffrez-vous d'incontinence à l'effort? Le DIASTASIS, cette grande inconnue !!!

QU'EST-CE QU'UNE  DIASTASE ABDOMINAL

Nous parlons de diastasis abdominale lorsque les côtés droit et gauche du muscle droit de l'abdomen s'éloignent les uns des autres, laissant une sorte de trou au milieu. Plus correctement, c'est une défaillance de l'aponévrose qui relie le rectum abdominal droit et gauche, une bande formée par un tissu conjonctif très résistant mais pas très élastique, la ligne alba.
Avec la grossesse, la pression à l'intérieur de la cavité abdominale augm
ente physiologiquement en éloignant les abdominaux grands droits. Cette situation est normale mais elle devient pathologique si elle persiste quelques semaines après l'accouchement.
En présence de diastasis, les viscères ne sont plus protégés par les abdominaux mais seulement par les structures ligamentaires et les fascias. Dans la majorité des cas, cette affection régresse spontanément à l'accouchement, chez 33% des femmes persiste même 12 mois après l'accouchement.

C'est en fait une condition qui peut également survenir chez les femmes en post-ménopause et, plus rarement chez l'homme, lorsqu'un effort physique excessif peut mener au laxisme de la ligne alba ou chez les nouveau-nés, surtout s'il est prématuré. La diastase provoque des inconforts plus ou moins importants selon la largeur, la longueur et la profondeur de la séparation des grands droits, mais aussi en fonction de la qualité du tissu conjonctif. Elle peut être légère, moyenne ou sévère et les troubles qui y sont liés sont plutôt invalidants.

PRÉVENTION DU DIASTASIS

La diastase ne peut pas toujours être évitée, en ce sens qu'il y a des éléments considérés prédisposants tels que:
- la largeur des hanches et du bassin (si elles sont serrées, la poussée du ventre sera plus forte)
- le gain de poids fort pendant la grossesse
- le poids moyen de l'enfant à la naissance
- le degré d'exercice avant la grossesse
- Avoir des grossesses rapprochées ou gémellaires
Bien sûr être en forme et tonique avant de tomber enceinte (tonifiez les muscles transverse en prévision d'une grossesse) et prendre les précautions nécessaires en le post-partum (avec des exercices respiratoires adéquats et une bonne contention à faire absolument dans les premières semaines de l'accouchement sans attendre les fameux «quarante jours») limiterait l'étendue de la diastasis (laissant la place à un bon rétablissement) ou même empêcherait son apparition.

DIAGNOSTIC D'UNE DIASTASIS

Il peut être diagnostiqué manuellement par palpation pour évaluer la LONGUEUR, la DISTANCE, la PROFONDEUR et la QUALITÉ du tissu conjonctif de la ligne alba.
Ce diagnostic peut être fait par un médecin, un kinésithérapeute ou d'une manière plus simple vous pouvez déjà évaluer par vous-même si vous avez une diastasis abdominale en touchant le ventre:

-dans une position couchée, pliez vos jambes avec vos pieds sur le sol.
-placez une main sous la nuque et une autre sur le ventre.
-détendez le ventre et appuyez sur l'abdomen avec le bout des doigts tout en effectuant une légère contraction comme pour aller a faire un «crunch» (c'est à dire en soulevant les épaules pour contracter l'abdomen).
De cette façon, vous serez en mesure de visualiser où se trouvent les deux parois des les grands droits.

-vérifiez combien de doigts se trouvent dans l'espace créé entre les deux bandes abdominales (juste quand le ventre commence a bouger légèrement sans aller en une forte contraction). Si on mesure deux doigts ou plus sont on peux parler de diastasis.
Dans tous les cas, si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez contacter votre médecin, gynécologue, kinésithérapeute, etc., qui saura certainement s'il y a effectivement une diastasis

Veillez à ne pas évaluer votre diastasis immédiatement après l'accouchement, mais attendez un mois et demi, même deux pour donner le temps à l'utérus de se contracter et à les hormones de faire leur travail (chez beaucoup de femmes la diastasis se referme spontanément mais parfois même après un an de la naissance de bébé).
Par contre si le problème ne se résout pas d'elle-même, il faudra intervenir avec des exercices spécifiques et en dernière espoir avec un possible opération. Il’ y ont des exercices a commencer tout de suite après naissance, pour poursuivre après le test de la diastasis…es exercices spécifiques a cette pathologie seront parfait même a celles qui ne l’ont pas pour éviter de forcer su le plancher pelvienne et pour travailler de une façon plus profonde les abdominaux après la grossesse.

... mais en attendant ne faites pas d'effort, ne soulevez pas de poids et faites le ménage seulement que avec une contention (j'en parlerai plus tard dans un autre chapitre!!), mettez une main pour tenir le ventre si vous avez des attaques de toux violente, ne vous forcez pas pendant la défécation (et buvez!), pas de rotations de buste et flexion abdominales (un poste spécifique suivra également !!!).

Une autre méthode d'évaluation, certainement plus précise, est l'échographie par ultrasons.

SYMPTÔMES D'UNE DIASTASIS

La diastasis peut être responsable d'un affaiblissement des muscles abdominaux, de une mauvaise stabilité pelvienne, de la douleur abdominale et de le dos, de la constipation, de les troubles digestifs, de ballonnements post-prandiale et parfois de l'incontinence urinaire et dans les cas les plus graves de hernies (les muscles séparés, ce sont des muscles faibles: ils ne sont plus capables de faire leur travail, c'est-à-dire de soutenir le dos et les organes).

La diastasis peut sembler très différente d'une personne à l'autre.
Si vous avez une diastasis, vous pouvez parfois remarquer (en faisant une contraction) une protrusion ou une «nageoire».

La recherche suggère, cependant, que vous pouvez avoir une protrusion abdominale sans diastasis et vice versa ... mais méfiez-vous: contrairement à la croyance populaire la protrusion abdominale est causée par l'étirement de l'ensemble de la paroi abdominale et non seulement par celle de la linea alba.
« Par conséquent, il peut y avoir des saillies importantes de la paroi abdominale sans diastasis et des abdominales plat peuvent avoir un diastasis (il suffit de regarder les ventres plat de quelques culturistes et sportifs!) ... la décision d'effectuer la réparation de diastasis devrait être principalement influencée par l'évaluation de la saillie plutôt que de la diastasis ».
La protrusion abdominale devrait remplacer la diastasis comme principal indicateur de la laxité de la paroi abdominale.
Il est donc non seulement la distension de la linea alba a être important, mais surtout combien est relachée (distendue) l'ensemble de la paroi abdominale.
Nous pouvons donc conclure que les saillies importantes de la paroi abdominale peuvent se produire sans diastasis et les patients avec un diastasis peut avoir un ventre plat.

COMMENT ON LA RÉSOUDRE

La diastasis de grands droits peut être ‘traitée’ par des exercices spécifiques et /ou une intervention chirurgicale.
Les exercices sont conçus pour renforcer les muscles abdominaux et de soutien. Une attention particulière sera mise sur le travail abdominal du transverse et en évitant tous les exercices que, avec un effort excessif, ne ferait que d'aggraver encore plus la distance des grands droits. Vous apprendrez à prendre conscience de votre corps et donc à "ressentir" les différents muscles à utiliser ou non, pour apprendre à les utiliser correctement. Fondamental dans la pratique sera la respiration (pour tonifier efficacement le muscle transverse): juste à travers elle et a des visualisations bien spécifiques on commencera à reprendre conscience de notre sangle abdominale et encore mieux a travailler sur le plancher pelvien au même temps!!!!!!

Les exercices pour la diastasis abdominal ont plusieurs objectifs:
- fermer ou réduire la diastasis dans la mesure du possible
- comme traitement préventif pour la grossesse
- en préparation d'une éventuelle intervention chirurgicale
Comme mentionné précédemment, sera important l'utilisation d'une bande de contenance (que je dirais personnellement fondamental dans la période post-partum).
Pour le diastasis sévères, lorsque le patient associe une réelle inconfort à sa condition, est possible de recourir à la chirurgie ... mais attention: la chirurgie ne redonnera pas tonus aux muscles, qui est à vous de les travailler avec des exercices spécifiques! Dans le cas de la chirurgie, les abdominaux doivent être renforcés avant l'intervention chirurgicale pour maintenir l'intégrité de la suture.

DIASTASIS ET GROSSESSE

Si vous essayez d'éviter une extension de la diastasis pendant la grossesse, il est préférable d'éviter les exercices type la planche( et je dirais même les exercices a quatre pattes en dernière trimestre!) le crunch et tout exercice qui sollicite excessivement les muscles abdominaux. Je reçois beaucoup d’élèves enceintes qui me demandent des conseils sur les exercices à réaliser: il serait certainement préférable de travailler vos abdos avant la grossesse et profiter pleinement de votre bébé dans le ventre, sans forcer le corps, mais juste en suivant de bonnes habitudes d'hygiène de vie, de la marche, de la natation et/o de faire, pourquoi pas, un peu d'exercice d'étirement, étirer la colonne vertébrale (surtout lombaire), travailler la mobilité pelvienne, faire un bonne travail de respiration (et donc sur les muscles transverse et diaphragme) et sur la conscience du plancher pelvien (et donc sur le périnée, pour une plus grande efficacité de récupération après l'accouchement). Si vous voulez vraiment vous inscrire à un cours, il y en a des spécifiques.
Très approprié est la méthode De Gasquet (excellent tous ses livres!!!!!). Il est également possible de faire des cours de Pilates pour la grossesse, de la gymnastique dans l'eau, du yoga (mais toujours spécifique à la grossesse!), du Tai chi ou du RPG (rééducation posturale globale, Meziere). L'ostéopathie est également importante pour harmoniser la mobilité des os pelviens et la position du fœtus, ce qui est crucial pour l'abdomen et l'accouchement. Un traitement régulier peut également prévenir les troubles tels que la sciatique, les nausées et les maux de tête.

EXERCICES À ÉVITER

En regardant sur le web, nous trouvons des attitudes contrastées sur la résolution de le diastasis abdominale. Cela pourrait nous motiver encore moins que nous ne le soyons déjà (tiré du grand épuisement d'une récupération post-partum par exemple) pour résoudre le problème.
Sûrement le premier conseil que je peux vous donner est celui de la prévention, peut-être que elle apparaîtra quand même, mais certainement lorsque les bases sont solides, la diastase prendra une forme beaucoup plus légère (et donc une résolution plus efficace!).
Une règle générale pourrait être d'éviter tout ce qui peut augmenter la séparation des grands droits, de sorte que vous ne devriez jamais sentir de la pression vers l'extérieur ou vers le bas en exécutant des exercices! Le but c’est pas de faire les exercices juste pour les faire, mais de ne comprendre le pourquoi on les fait, donc mieux s’arrêter avant ou de choisir des exercices plus simple, plutôt que de les faire avec une mauvaise qualité!
En général, nous pouvons dire que les exercices à éviter sont:
-flexion du torse vers les jambes (sit-ups / crunches)
- rotation du buste vers l'avant (obliques twists)
- exercices allongé sur le ventre que impose la flexion arrière du dos (et donc avec extension excessive des grands droits!)
- descente ou montée des les deux jambes au même temps
-levée du bassin (poussée du bassin en haut)
-plank frontal (tout de suite après le post-partum, quand la musculature n'est pas encore tonique et quand on est pas sûr de bien prendre la position!)
-extension arrière du dos (arching), comme quand on s’étire vers l'arrière sur la gym ball, toujours en le post-partum
-sports qui impliquent des rotations vigoureuses telles que le tennis, le baseball, etc.
-position a quatre pattes pendant le dernière trimestre de grossesse
Pas tellement pour le diastasis, mais méfiez-vous de la course (running) jusqu'à votre première visite périnéale post natale!

L’EXÉCUTION DES EXERCICES

L'exécution des exercices est essentielle pour la bonne récupération de la diastase abdominale. Encore une fois, l'important est la qualité et non une quantité «forcée» qui pourrait même nuire à sa récupération.

Pour "ressentir" les abdominaux et rétablir la connexion entre l'esprit et les muscles sont recommandé seulement l'exécution des exercices basiques, à travers l'utilisation de techniques "imaginatives" et "sensorielles" particulières.

L'utilisation d'une serviette ou d'un élastique autour des abdominaux, qui sont à «fermer», peut être très utile.

Il peut également être utile de mettre vos mains sur l'abdomen pour être sûr de ne pas pousser vos abdos en dehors, mettant ainsi la pression sur la ligne blanche (regardez autour de vous ou dans les vidéos combien des gens mettent la pression abdominale dans l'exécution des exercices !!!! Par conséquent, il est préférable d'éviter les exercices compliqués pendant la récupération et pour compliqués je veux dire aussi des exercices avec deux pieds détachés du sol,, bien que l'un après l' autre, ou avec la suspension de la tête , même si posez sur vos mains !!!!)

Les mouvements doivent être axés sur l'implication correcte du transverse et du plancher pelvien.
En raison de la relaxine, l'hormone présente dans le corps dans le post-partum, il est important de garder les mouvements plus petits que votre possibilité ( l'hormone augmente la flexibilité et détend les articulations).

Je vous conseille fortement d'arrêter l'exercice si vous ressente de la douleur pendant l’exécution de l’exercice(pas essentiellement sur les abdos, mais aussi sur des autres partie du corps!)

Les femmes atteintes de DR nécessitent un programme ciblé et une progression en douceur.

La connexion corps-esprit est importante pour retrouver la bonne conscience musculaire et donc la tonicité, mais il est également important de se reconnecter avec notre corps après tous les grand changement physiques de la grossesse.

Certaines femmes prennent deux mois, d'autres plus d'un an pour guérir, l'important est de rester motivé et positif.

Il existe des idées controversées sur l'utilisation de la ceinture de contention post-partum (que j'ai personnellement utilisée et que je recommande fortement!).
Certaines personnes suggèrent que porter un bandeau peut aider à rassembler le tissu conjonctif en augmentant le flux sanguin et en rétablissant la position correcte. La technique Tupler fournit plus d'informations sur ce point. Je vais
les aborder au prochain post!

LES HABITUDES A ADOPTER

Une règle générale pour la réduction du diastasis abdominale est de faire attention et/ou corriger les habitudes quotidiennes: celles-ci durent tout une journée, tandis que l'exercice occupe normalement pas plus de une heure de votre journée!

Avec une diastasis, votre règle numéro un en pratiquant n'importe quel exercice ou action quotidienne devrait être de s’apercevoir si vous faites sortir ou élargir votre ventre! Dans ce cas, telle action doit absolument être évitée. En effet, toute pression abdominale et donc toute poussée vers l'avant (et vers le bas pour le plancher pelvien!) ne font qu'aggraver votre diastasis. Il faut donc être attentif non seulement aux exercices mais à toutes les actions de routine quotidiennes:

- posture verticale et donc : comme je me tienne? (La plupart des clients observée ont une attitude commune: ventre et bassin poussent en avant en relation a la cage thoracique que donc se trouve en arriérè de l’axe thorax-bassin,on pourrez dire que ‘on est assis sur les reins. il ne s’agit pas de un courbe lombaire accentuée, mais seulement d'une attitude dans laquelle les épaules ne sont plus sur la ligne des crêtes iliaques!)
- la position assise: si difficile à maintenir tout le temps (ce qui est normal surtout quand les muscles sont faibles !) je peux opter pour un oreiller à mettre sous les fesses ou en me asseyant sur le bord de la chaise).
- La façon de m'allonger ou de sortir du lit ou sur un tapis pendant ma séance de gym: vous devez toujours passer par la position latérale!
- La façon de tenir ou de porter un enfant (même ici, je devrais faire attention à ne pas mettre les épaules derrière la ligne du bassin).
- L'utilisation d'une bande de contention lorsque je fais le ménage (par exemple lorsque je nettoie les sols, lorsque je soulève l'aspirateur, etc.) ou lorsque je soulève des objets lourds.
- Faites attention aux violentes attaques de toux: tenez votre ventre avec votre main en toussant.

Il est bon de se rappeler que nous pouvons faire une heure d’exercice ou sport par jour (et sa concerne déjà un très petit nombre des personnes!!!!), mais il ne reste dix ou plus auxquels il faut faire attention car une mauvaise attitude affecte fortement sur notre rétablissement! il est donc inutile de se tuer des exercices (en espérant déjà que soient les bons) quand le reste du temps vous n'êtes pas assis correctement, ou de prendre la voiture pour faire seulement une dizaine de mètres! Il ne s’agit pas de un gros effort, mais seulement de actée des petits changements quotidiens qui nous feront «recuperer» et pour ceux qui n'ont pas de problèmes, rester en forme, sans se fatiguer avec des heures de gym (pour ceux qui ont déjà le temps!) ... même monter les escaliers juste en posant la moitié de la plante du pied (des doigts à l'arc, donc!) active très bien les muscles abdominaux!

Effet de la contraction des muscles transverses de l’abdomen sur le diastasis des grands droits chez la femme en post-partum : étude échoscopique d’une série de cas              de Tara Remar(étude a coté)

Introduction

Le diastasis des grands droits est un écartement pathologique de la ligne blanche, retrouvé fréquemment durant la période de post-partum. La prise en charge rééducative du diastasis se fait principalement par un renforcement de la sangle abdominale. Cependant, aucun protocole ne fait consensus, bien que certains physiothérapeutes préconisent un travail des muscles transverses de l’abdomen. La ligne blanche ayant une fonction de transfert de forces de part et d’autre du caisson abdominal, la remise en tension de cette structure semble être un objectif thérapeutique pertinent. L’objectif principal de ce mémoire est donc de déterminer si une contraction des muscles transverses de l’abdomen permettrait une mise en tension de la ligne blanche.

Matériel et Méthode

Huit patientes en rééducation du post-partum et présentant un diastasis des grands droits ont été inclues. Des mesures échographiques de la ligne blanche ont été prises au repos et lors de la contraction des muscles transverses. L’analyse des imageries est faite sur un logiciel permettant de calculer la tension de la ligne blanche via l’indice de déformation de la ligne blanche.

Résultats

La contraction des muscles transverses de l’abdomen augmente significativement la tension de la ligne blanche. On ne retrouve pas de différence significative de variation de tension en supra ou sous ombilical.

Discussion

Un renforcement global des muscles transverses et des grands droits pourrait être un protocole efficace dans la remise en tension de la ligne blanche et la diminution du diastasis. Des études complémentaires sont nécessaires pour corréler la tension et la fonctionnalité de la ligne blanche.

ACTUALITÉ:' RECHERCHE DIASTASIS ABDOMINAL.

Effet de la contraction des muscles transverses de l’abdomen sur le diastasis des grands droits dans un contexte de post-partum : étude échoscopique d’une série de cas.
14.7 MB
Me_moire_DE_Tara_Reman_1_.pdf

Étude de le comportement de la ligne blanche au cours de un crunch abdominal. Diane Lee

La réhabilitation du diastasis recti (DRA) vise généralement à réduire la distance inter-rectus (IRD). Nous avons testé l'hypothèse que l'activation du transverse abdominal (TrA) avant une flexion réduirait le rétrécissement de l'IRD, avec moins de déformation / déformation de ligne banche (LA), ce qui pourrait permettre un meilleur transfert de force entre les côtés de la paroi abdominale. Objectifs: cette étude a examiné le comportement de l' LA et de l'IRD lors d'un crunch réalisés naturellement et avec la pré-activation du TrA. Méthodes: des séances de crunch ont été réalisées par 26 femmes atteintes de DRA et 17 participantes de contrôle saines en utilisant une stratégie naturelle (crunch automatique) et une pré-activation de TrA ( TrA + crunch).
Conclusion: la réduction de l'IRD lors du crunch automatique dans DRA déforme le LA. L'indice de distorsion nécessite une validation supplémentaire, mais les résultats impliquent qu'un rétrécissement de l'IRD avec la pré-activation TrA pourrait améliorer le transfert de force entre les parois de l'abdomen. L'implication clinique est que la réduction du rétrécissement de l'IRD par la contraction de la TrA, qui a été découragée, peut avoir un impact positif sur la mécanique abdominale.

"La chose la plus importante n'est pas ce que vous faites, mais comment vous le faites".   

                                                                                                      J.H.Pilates